Utopie Sonore ★ 2018

Utopie Sonore ★ 2018

Utopie Sonore ★ 2018

« L’utopie s’est réalisée une fois de plus… merci à vous, tous et toutes, pour son or ! »

Anne Versailles

Merci à tous les passagers !
Un merci particulier à Serge Blast, Juliette Volcler, Fred Spoutnik, Théo Durin & Jean‑Marie Favreau, Le Cri de la Girafe, rAAdio cAArgo, Aurélia Nardini, Christophe Aslanian, Marylise Navarro, Marion Jeanson, Lau Rita, Chloé Despax, Cabiria Chomel, Lenka Luptakova, Alice Lefilleul, Clément Baudet, Émilie Lamine, Anne Versailles & Zoé Tabourdiot, Annely Boucher & Marie Thiberge, Alix, UC Prod & Philippe Zunino, Guisane Humeau & Mathilde Lacroix, Jérémie Moreau, Mulot, Julie Cronier & Mathieu Goulin, 38 Fillette, Les Fractales Frangynes Radio pour leurs propositions, installations, performances et DJ sets.

… et enfin un merci tout particulier à Geneviève Karlsson et ses animaux.

Lendemain de Réveil


Radio Panik : retour collectif sur les ateliers et créations en résidence ouverte qui s’est tenue en août dernier à la Cour des Aulnays, entre Nantes et Angers. Avec une partie de la délégation bruxelloise du summer camp : Mathilde, Zoé, Caroline, Chloé, Arthur, Leslie, Fred, Serge, Jennifer, NIels et Anne
Radio Panik / 11 septembre 2018

Restitution Utopie Sonore ★ 2018
dans l’ordre de présentation

Programme de la résidence
 Programme des écoutes
audioblog Utopie Sonore (téléchargements possibles)
Léo nous met à disposition les enregistrements expérimentaux – faites en usage et le bon ! bisous !

Installations

Les Chaises musicales


Installation de Julie Cronier & Mathieu Goulin – extrait
Quatre chaises disposées en rond déclenchent des sons quand on y pose ses fesses.

Sonomate Les Abeilles


« Tu es enregistré.e, tu as une minute, tu ne peux pas l’arrêter, mais tu peux la recommencer. Stoïque et discret, le Sonomate recueille pensées coupables et digressions forcées, il n’a pas besoin de comprendre, il pardonne tout. »

Vendredi 24 août

Mix Mulot

« Merci à tous pour votre écoute sensible, et l’intérêt porté au vinyle Mulot, à son Journal…

Mix Radio Mulot Utopie Sonore 2018 : fieldmice.free.fr/…/Utopie_Sonore_20…/MIX_US_2018.mp3 »

Radio Mulot aka France Museau
Stream URL : fieldmice.free.fr/mulot.htm

Samedi 25 août

Mariage du ciel et de l’enfer


Performance participative de Guisame Humeau & Mathilde Lacroix
D’après l’œuvre éponyme de William Blake

Slam poétique et la Chorale utopique


Chants et improvisations nocturnes et participatives, encadrés par Marylise Navarro & Marion Jeanson

Mille-feuilles sonore


Proposition de Anne Versailles & Zoé Tabourdiot
La Cour des Aulnays est le cœur. Mais qu’y a-t-il au-delà du cœur ? Réaliser ensemble une cartographie sonore du lieu dans sa géographie. Sortir, se promener dans les environs, y cueillir des sons, faire sonner les pierres, les plantes, les chemins et les eaux ! Créer ensemble un paysage sonore multi facette.

Exquise valise


Cadavre exquis sonore, proposé par Les Giraphones (Le Cri de la girafe), par un dispositif de valise transmise de mains en mains

Ondes sauvages, symbiose & narration cyborg : deux pièces

Kama Sutra

Les Cueilleuses


Proposé et encadré par rAAdio cAArgo : Aurélia Nardini, Christophe Aslanian, Marylise Navarro
Création de fictions collectives en direct, sans montage, grâce à un dispositif de feedback et de jeux collectifs. Chacun peut ramener un texte qu’il veut mettre en sons, et on développe une méthode semi-improvisée d’interprétation en direct, par le biais de lecture, chants, captation sonore en direct, instruments de musique…

Atelier musique concrète


Restitution de l’atelier proposé par les Giraphones (Le Cri de la girafe)

Zone blanche


« Les Giraphones se sont rendus en terres bien connues maintenant. Ainsi, pour la troisième année consécutive, l’Utopie Sonore du Bruitagène nous transporta et permit de nous échapper de la jungle urbaine afin de s’inspirer du monde sauvage. Pourquoi sauvage ? Parce que nous étions également coupés du monde des télécommunications modernes. La fameuse ‘Zone Blanche‘ : interdiction totale d’utiliser sont téléphone portable dans l’enceinte du corps de ferme de la résidence utopique. Plutôt que de longs débats, les Giraphones ont préféré rendre hommage en son à cette interdiction. »

Le Mystère du mode locrien


Une composition de Caroline Sordia sur le mode locrien exploré pendant l’atelier sur les harmoniques proposé par Fred Spoutnik.

Le Grand effondrement


Création encadrée par Guisane Humeau
« Le Grand Effondrement désigne des prédictions de déclin imminent du monde industriel contemporain. Ces conceptions décrivent un risque systémique de catastrophes planétaires provoqué directement par son mode de fonctionnement. Ces théories de l’effondrement ne relèvent pas de la preuve scientifique directe, mais s’appuient sur des indices mesurables et des études documentées » (Wikipedia). Dans cette logique, et dans la version la plus imminente de cette catastrophe annoncée, il y a une certaine excitation à voir enfin l’écroulement du capitalisme mais aussi la peur d’une précipitation fasciste et la fin totale qu’elle signifierait. Bref, ça chauffe.
Cette théorie est un point de départ, chacun peut s’en libérer, la retourner, la malaxer et se l’approprier comme il l’entend. Le thème et la construction de sa matière sonore furent prétexte à des enregistrements expérimentaux.
JMF raconte
Déroulé de la fabrication – par JMF (pdf)

Après le grand effondrement, histoire de Clémence


Création montée par Julien Hatrisse et Lise-Marie Barré

Le Cul radiophonique

Une proposition de Alice Lefilleul, Clément Baudet, Émilie Lamine pour Utopie Sonore 18
Création sonore autour des questions sexuelles, sensuelles, de l’excitation et des désirs présentée en extérieur autour d’une tente mouvante.

Dans le noir, cul radiophonique
Version présentée lors de la Carte Blanche Partagée d’Utopie Sonore – Le Bruitagène à Nantes le 6 octobre 2018

Version originale, Utopie Sonore 18

Dimanche 26 août

Aire de jeu


Performance de Jérémie Moreau
Voyage sonore sensitif fait d’évocations et de matières construites sur place.

Images

Photos de Clémence Fermé

Dessins de Cécile Debove

et Mulot dit

« Comme chaque année, livraison du mix Radio Mulot réalisé pour Utopie Sonore, Summer Camp Transgenre, sans gluten.

Pour cette session, un déroulé très arbitraire, peu de cohésion, tout fait au débotté. Merci aux tendres amants Transmerdunord pour les petits rhums, le bisou à moustaches .

On notera ici, très rare chez Mulot, concession fait au Rap / Hip Hop américains : comme par magie, seul moment où le public arrive sur la piste. Ensuite, plus personne. C’est la différence avec certaines grandes fêtes psyché (Gravotel) où tout le monde dansait même sur du Mozart…

À l’inverse, même les meilleurs morceaux de Bourbonese Qualk ne sont hélas pas probants : à croire qu’il manque les codes, le décodeur à musique, pour comprendre à quel point ça « groove », avec en supplément une « poésie » fascinante, celle là même qui fait invariablement défaut dès qu’un DJ décide de plaire à son public.

J’ai apprécié : la fille qui vient me voir pour me dire : ‘– Tu pourrais baisser un peu le volume, parce qu’on voudrait discuter ?‘. Du coup, j’ai monté un peu. On ne va pas se plaindre, parfois elles arrivent pour demander à brancher leur IPod – pas ici hein, plutôt à d’autres endroits (Anniversaire Fichtre, Halle Alstom).

Deux notes additionnelles. En intro, début du mix : petite session autour des morceaux de Soul qui ont inspiré Klaus Nomi + une démo de lui, Nomi, intercalée, superbe évidemment. Histoire de rappeler que la musique, c’est le SENTIMENT.

Quelque chose qui a tendance à faire défaut dans l’art depuis 1910, depuis que cet enfoiré de Marcel Duchamp nous a cassé la figuration, l’expression subjective. Pour le dire vite…

Enfin, la session se termine par un mix récent, un vrai mix cette fois, au sens de mixage, travail fait et refait à partir d’un document privé qui nous sert de support depuis de nombreuses années : Le Monologue de Lysandre.

Ce document est une micro cassette offerte par l’Atelier de l’Agneau Éditeur en 2001, aux fins notamment d’en avoir réalisé la transcription écrite. C’est une série de confessions « pour soi même », prises dans les souffles du corps et les artefacts d’un magnétophone exténué, aux batteries faiblissantes… Cet nouvelle version de mix clôture donc sur une bonne demie heure ma session Utopie Sonore 2018.

Merci à tous pour votre écoute sensible, et l’intérêt porté au vinyle Mulot, à son Journal…

Mix Radio Mulot Utopie Sonore 2018 : fieldmice.free.fr/…/Utopie_Sonore_20…/MIX_US_2018.mp3 »

Radio Mulot aka France Museau
Stream URL : fieldmice.free.fr/mulot.htm

Mulot dans le livre d’or de la Cour des Aulnays

Remerciements

À Jet, Yoann Spoutnik, Les Docks du Film, Pol’n, La Grande Tablée, Adda, Emmaüs Angers, Lolab pour leurs prêts de matériel
À la Société Civile des Auteurs Multimédia pour leur soutien financier

À V.., Noëmie P., Clément B., Jules E., Alice L., Anaïs Den, Serge Blast, David, Lau Rita, Hannah LD, Fred Spoutnik, Romain L., Jean-Marie, Solène S., Clémence F. pour la logistique miraculeuse

Utopie Sonore ★ 2017

Utopie Sonore ★ 2017

Utopie Sonore ★ 2017

« Tout fait sentiment, tout est force et vertige, pour les affamés. »

(Julien M.)

Merci à tous les participants !
Un merci particulier à Omar Berakdar, Avradi Nova & Claire Fondain, Karim Benzidani & Aline Pénitot, Lola Mirti, Jeanne Guien & Hugo Saugier, Pierre Lesage, Jérôme Cousin, Anne-Line Drocourt, Pierre Charrier, Claire Veysset & Lucas Pizzini, Guisane Humeau & François Harly, Leslie Doumerc & Arthur Lacomme, Anna Buy, Jean-Marie Favreau & Théo Durin, Jean Boulanger & Béatrice André, Radio Mulot, 38 Fillette & Drache Musicale (Radio Panik) pour leurs propositions et leurs performances…

… et enfin un merci tout particulier à Geneviève Karlsson et ses animaux.

Programme complet (pdf)
audioblog Utopie Sonore (téléchargements possibles)


INSTALLATIONS

Transmerdunor

Installation tentaculaire de tubes, d’enceintes et d’objets-lumière de Julie Cronier & Matthieu Goulin

Jeu de formes-lumières et de lectures aléatoire de sons proposés ici par Arthur, Lola, Hugo, Clémence, Jean-Marie, Théo, Matthieu et des autres

Le Sonomate

Installation dans une pièce close — les Ruines de la Révolution — composée d’un enregistreur muni d’un minuteur, celui-ci calé pour un enregistrement d’une minute après déclenchement. Stoïque et discret, le Sonomate recueille pensées coupables et digressions forcées, il n’a pas besoin de comprendre, il pardonne tout.

Audio Benz

La K7 en plus, ride d’une utopie pas encore entendue sur les sièges d’une Benz ancienne


PERFORMANCES & CRÉATIONS COLLECTIVES

Mulot

Mulot arrange nos nuits parfois nous dormions souvent nous jouions parlions buvions tout nous invitait à

part 1 fieldmice.free.fr/call_fire_emergency/SETS/Utopie_Sonore_2017/@_Mix_Mulot_Utopie_Sonore_Juillet_2017_Part_1 154’
part 2 fieldmice.free.fr/call_fire_emergency/SETS/Utopie_Sonore_2017/@_Mix_Mulot_Utopie_Sonore_Juillet_2017_Part_2 139’
part 3 fieldmice.free.fr/call_fire_emergency/SETS/Utopie_Sonore_2017/@_Mix_Mulot_Utopie_Sonore_Juillet_2017_Part_3 31’ (Vaporwave Bonus)

Journal fieldmice.free.fr/call_fire_emergency/SETS/Utopie_Sonore_2017/Journal_Utopie_Sonore_2017.zip zippé 13 pages mot de passe francemuseau un peu intime un peu osé en travail en changement à venir au fil du temps


VENDREDI 25 AOÛT

Documents

Concert minimaliste de Jérôme Cousin

(Enregistrement très très imparfait dû aux différences notables de niveaux… déso !)

Chants dans la Tour

Guidés par Caroline, Marylise, Aurélia et Aurélie

Belemama — chant traditionnel de Guinée

Duerme, duerme — chant séfarade espagnol

Chant géorgien (première prise)

Chant géorgien (seconde prise)


SAMEDI 26 AOÛT

Conversation tuilée

Conversation-performance in situ réalisée à l’issue de l’atelier Conversations potentielles, proposé par Annely Boucher

À partir d’un protocole. Dialogue autour de la rencontre poursuivi indépendamment des personnes qui le mènent. Les participant.e.s à la conversation sont sans cesse renouvelé.e.s et ne sont jamais plus de deux à la fois. Seul l’enregistrement permet de saisir l’ensemble de la conversation.

Une Histoire

Création et performance collective en trois temps sur une proposition initiale d’Utopie Sonore

Récit

Deux équipes. Les conteurs et les écoutants.

Les conteurs sont rassemblés à 16 heures. Avec un peu de retard. Ils s’installent près du saule – loin à l’écart du reste des activités – avec trois cassettes à écouter, qui racontent des bribes d’une histoire vieille de cinq décennies, histoire qu’ils devront restituer sans enregistrement aux écoutants. Écoute, discussion, écriture.

La restitution aux écoutants n’a délibérément pas fait l’objet d’un enregistrement.

Dix-huit heures. Les écoutants sont rassemblés avec un peu de retard. Ils sont munis chacun d’un coussin. Ils franchissent la route et passent la barrière. Là on leur donne à chacun un masque qu’ils placent sur leurs yeux. Ainsi aveuglés ils sont menés tant bien que mal en file indienne, chacun tenant l’épaule de son prédécesseur, à travers champs. Ils arrivent près du saule où les attendent les conteurs et sont silencieusement regroupés et placés un à un, chacun assis sur son coussin. Certains des conteurs sont autour, d’autres répartis au milieu des écoutants. Ils ont leurs voix et des objets pour faire des bruits. La restitution commence. Bruits de fête, de bal, rires et verres qui trinquent. Des conteurs circulent au milieu des écoutants, se baissent et murmurent quelques mots à leurs oreilles. Une voix s’élève et dit d’une sœur, Solange, morte si jeune. Les personnages de l’histoire se dessinent, deux femmes, Solange donc et Françoise, des bribes de messages, de journal, l’intrigue se tisse. Une histoire d’amour, un autre bal, une absence redoutée, un viol enfin, ce cri. Un grand cri poussé par l’une des conteuses. L’une des écoutantes se recroqueville sur elle-même. Tension palpable. Qui contraste avec le paysage environnant si calme et doux. Je m’imagine ce que ressentent les écoutants privés de la vue. La tragédie se précipite, et la fin, cette mort annoncée, la révolte, les slogans de manif, féminisme, contraception, droit à l’avortement avant le glas d’un enterrement ravivé dans la mémoire. Silence.

Les écoutants retirent leurs masques.

Les K7 documents

K7.1 de Françoise à Solange (avec la voix de Aurélie Mazzeo)

K7.2 — Journal de Solange, lu par sa sœur Catherine (avec la voix de Mathilde)

K7.3 — Assemblage d’archives de Catherine (avec notamment la voix de Mathilde)

Archives (entre autres)

  • Le Torchon Brûle
  • Scum, Manifesto
  • Chantal Akerman
  • Patti Smith Group – Because The Night,  1978
  • Delphine Seyrig

Bograva

Performance de Anne-Line Drocourt, Lucas Pizzini & Claire Veysset
Petit univers sonore fait de bric et de broc où bruitages et samples font résonner le bruits des constructions humaines et leur reconquête par la nature.

Manger les paysages

Performance in situ de Guisane Humeau accompagnée de François Harly
Une conversation entre une clarinette et une voix propose à nos oreilles une histoire sans début ni fin, sans élément perturbateur ni résolution triomphante. Une histoire qui s’improvise, se recompose et questionne nos définitions de la nature humaine et animale.

Éponges d’une nuit d’été

Performance collective in situ proposée par Leslie Doumerc & Arthur Lacomme
Des voix du matin qui racontent, de la texture in situ et une perf live avec la matière récoltée. Expérience sonore en trois étapes : glanage de rêves (enregistrements), glanage de sons, transe collective.

• La suite ? un appel à création lancé par Leslie Doumerc & Arthur Lacomme Les Radio Panik mettent ces voix (brutes) à disposition, et ici nettoyées par les soins de Mulot. — l’idée étant de se les approprier et de les mettre en son (nappe, field recording, bruitages, etc. tout est permis !). À envoyer à arthur@radiopanik.org et leslie@radiopanik.org, elles passeront dans les matinales de Radio Panik. Ce serait les Éponges du jour d’après.

Al’iidhaeat Alyadawia, la Radio Cousue Main de Arthere, Little Syria, Istanbul

Création à distance en temps réel, en direct d’Istanbul
Arthere, fondé par et pour les artistes syriens ayant quitté leur pays, est un espace de création artistique loin de la guerre et des rivalités politiques. À l’invitation d’Aline Pénitot (qui enregistrait par-là), un groupe d’artistes s’y emparent du dogme de la Cousue Main : on bruit-colle avec sa bouche, ses oreilles, parfois quelques objets divers, avec un seul micro mono pour tous. Tout est joué en direct, sans montage, ni effets.

« It was amazing
We were walking in the street, with friends and having fun
We were exchanging the headphone from to another »

Omar Berakdar, Avradi Nova, Claire Fondain et autres furieux bruitistes

Les Voix des femmes

Performance collective in situ issue de l’atelier proposé par Anna Buy
Atelier de recherche et pratique sur les voix de femmes : écouter, trouver et poser une gestuelle propre de la voix, affirmer des voix de femmes telles qu’elles sont, questionner les représentations du genre dans la voix.

Yoga citoyen

Création-performance collective par le collectif Silence Ça Urge
Même s’il est capital, l’état d’alerte permanent de notre pays peut être vécu comme un frein à la recherche de votre bien-être. Nous vivons dans un monde où il est de plus en plus difficile d’échapper aux angoisses et aux pensées parasites. Pour vous aider, le ministère de la Santé Intérieure vous offre ce programme quotidien de relaxation citoyenne. Installez-vous sur votre tapis et laissez-vous guider pour retrouver votre chemin…


Vidéo réalisée par Geneviève Karlsson

Vidéo réalisée par Clémence Fermé

Tintamarre

À l’issue de l’atelier Tintamarre proposé par Anne-Line Drocourt & Pierre Charrier
Bruitage sur une légende du manoir, Le Lys d’or, raconté par Geneviève Karlsson

Déconnexion

À l’issue de l’atelier Ondes & ondes proposé par Béatrice André & Jean Boulanger

par Manu

par Marylise

par Giulio Giorgi, Caroline Sordia, Béatrice André, Alix & Alexandre

Zone blanche

Comme une oiselle avait bien besoin de se ressourcer,
Elle atterrit dans une ville franche, ou une « secte »,
Partit à l’improviste dans une zone reculée,
Et put trouver un nid dont elle fut peu circonspecte.

 

L’atmosphère est dénuée d’interférences, sourde aux ondes.
Le Rossignol, auprès de lui-même, ses angoisses ou spectres,
se reconnecte au monde, délaissé, par sons et par lettres.
Profuses, elles envoient jusque dans ses os une sonde.

 

Un si petit insecte dans cette voûte terrestre ;
Sa balance interne penche à cause de sombres rix.
Mais passionné, il s’en sortira, semblable au phœnix,
Nature et présences soyeuses éloignent son mal-estre.

Alix, 1er septembre 2017

Créations hors-champs

par Alice Lefilleul, Julien Hatrisse & Zoé

par le collectif Étrange Miroir

Noir Manoir & Transpécisme

Créations in situ
Capsules fictionnelles courtes avec contraintes imposées, avec le droit (mais pas l’obligation) d’écarter l’une d’entre elles.

  • c’est un polar
  • la première personne que vous croisez après 16h10 est le personnage principal de l’intrigue
  • le premier objet que vous trouvez est essentiel dans l’intrigue
  • trouvez Anne-Laure (orga) : le lieu où elle se trouve est le principal lieu de l’intrigue
  • ne pas dépasser 3’30

Et/ou capsules animalières de cinq minutes maximum.

par Noémie Choquel, Théo Durin & Jean-Marie Favreau

par Anna Buy & Alexandre Pierrin

Opération Merle Chanteur, par Guisane Humeau

par Samia El hadj & Pierre Charrier

par Anne Versailles & Zoé

par Isabelle Mornat, Naïde Lancieaux & Serge Barbier

Utopie Sonore ★ 2016

Utopie Sonore ★ 2016

Utopie Sonore ★ 2016

26, 27 & 28 août 2016 : performance, créations collectives, photos, recettes de cuisine et créations informatives

Nous étions 113, soit Abel Larat, Alexandre Armand, Aminata Colombo, Anaïs Denaux, Anne-Laure Lejosne, Anne-Line Drocourt, Annely Boucher, Anouk Roussel, Antoine Besnard, Antoine Chao, Antonin Laisne, Audrey Houdart, Audrey, Bastien Brillard, Béatrice André, Bénédicte Cartron, Benjamin Abitan, Boris Papin, Cécile Michel, Célio Paillard, Cendrine Robelin, Chloé Sanchez, Christophe Massot, Christophe Rault, Chrystel Caparros, Claire Bertolotti, Clara Jarousie, Clémence Bucher, Coralie Bougier, David Brown, Delphine Gourlay, Delphine Le Goué, Dominique Behar, Elsa Fievez, Elsa, Émeline Sevry, Émilie Mousset, Estelle Duluc, Ève Bouzard, Fanny Laemmel, Fanny Rahmouni, Frédéric Spoutnik, Geneviève Brillet, Geneviève Karlsson, Guillaume Billé, Guisane Humeau, Gwénaël Boterf, Hannah Lavaux-Denaux, Hélène Cerisier, Isabelle Mornat, Isabelle Sagot, Jean Bonhoure, Jean Boulanger, Jean-Marie Favreau, Jean-Pierre Herlant, Jennifer Cousin, Jon Haure-Placé, Joris Prigent, José Cerclet, Joyce Conroy-Aktouche, Jules Espiau, Julie Cronier, Julie Métais, Julien Baroghel, Julien Hatrisse, Julien Massé, Julien Mérieau, Karim Benzidani, Lætitia Audinet, Laure Bedin, Laure-Anne Bomati, Laurence Cuny, Laurent Huron, Lise-Marie Barré, Loren Gautier, Marc Tournier, Marie Arlais, Marie Gaudou, Marie Jouhet, Marie Séchet, Mathieu Maurice, Mathilde Michel, Mathilde Mouzon, Matildvasm, Maude Bernadet, Maya Behar, Naïde Lancieaux, Nicolas Mayeux, Noémie Behar, Noëmie Choquel, Noémie Pennec-Amrane, Odilon Gournay, Pascal Behar, Pascaline Baumard, Pauline Bourgeois, Pierre Charrier, Pierre Laisne, Prune Savatofski, Romain Gaudillière, Romain Leduc, Ronan Furet, Salomé Laisne, Samia El hadj, Serge Barbier, Sophie Viaud, Sylvain Tabot, Théo Durin, Thomas Diaz, Tom Crebassa, Valentine Chevalier, Vincent W, Yoann Spoutnik

Utopie Sonore est portée par l’association Le Bruitagène et organisée par l’équipe Utopie Sonore constituée cette année-là de Émeline, José, David, Dominique Behar et Pascal aussi, Maya la Delphe et Anaïs (et aussi Coralie, V.., Fanny, Jules, Maude Bernadet, Kiki et Serge Blast).
Un grand merci à Chloé, Christophe R., Christophe M., Karim, Antoine, Serge (encore), Sophie, Ronan, Julien, Laurent, Delphine Le G., Fred Spoutnik, Jean-Marie, Les Friture et Nebia Trio pour leurs ateliers et performances, et merci à chacun des 113 participants, l’utopie n’est pas un rêve, c’est une réalité en vol.
Et merci à La Cour des Aulnays et Lolab.

retours des participants (pdf)
lettre au Son – par Bénédicte

le programme
audioblog Utopie Sonore (téléchargements possibles)
sur le blog de jmtrivial
Récréation sonore, Radio Campus Paris – 2 & 9 octobre 2016
Syntone en parle
Syntone en parlait (aussi) avant

Performance

Iconoclastes

Dans la chapelle, à 19h02.

Iconoclastes (pdf)

Créations sonores

Qui est Robert ?

Les participants avaient en cinq minutes à répondre à cette simple question : qui est Robert ? De cette collection de rush et de quelques contributions averties réunies par nos soins, trois monteurs : Antoine, Karim & Christophe R ont construit un portrait en creux.

Montage final

La Présidentielle n’aura pas lieu

Titre volé à Lundi Matin, proposition de fiction réalité, c’est sûr, la présidentielle n’aura pas lieu, les participants d’Utopie Sonore 2016 l’ont déjà acté. Suggestion d’ordre d’écoute.

Par Théo & Jean-Marie

Par Christophe M

Par Mathilde & Noémie

Issu de l'atelier de Christophe R.

par Clara & Marie

La Cousue ★ Main

La Cousue d’Utopie raconte une histoire vraie où les vaches bêlent et les absents n’ont plus tort, ils rient.

Une carte postale d’Utopie ★ Sonore 2016

Concoctée par Guisane Humeau

Dans le Four à Pains

Improvisations musicales

Création collective avec Fred & Yoann Spoutnik, Boris, José, Lise-Marie…




Friture

Collectif réuni autour de la création sonore, Friture est une radio de création collective, éphémère et itinérante, née dans un garage pour grandir sur la route, un collectif vivant, attiré par le faire soi-même, la création, l’autonomie, l’insolite, l’extraordinaire, l’idéal, une radio artisanale mais pas bancale, qui se faufile pour écouter des endroits bavards. Pépites radiophoniques au cœur de situations inhabituelles, musique, sons, fête, échange, création originale collective, en tournée radiophonique estivale ils font étape à Utopie Sonore. Ça donne ça (en quatre parties) :

ou sur www.awdio.com